Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pierre Perret rêve d'un futur proche "Bientôt" °Via Zikéo°

Pierre Perret rêve d'un futur proche "Bientôt" °Via Zikéo°

Pierre Perret dévoile son nouveau titre orchestré par les Ogres de Barback et baptisé « Bientôt ».
 

Moins d’un an après le satirique Les Confinis, Pierre Perret revient aujourd’hui avec un nouveau morceau Bientôt. L’ami Pierrot qui n’a pas perdu sa plume, nous avait auparavant fait le cadeau du Virus à Maman, titre sorti pour célébrer la nouvelle année, le 1er janvier 2021. 

C’est aujourd’hui un morceau doux, touchant qu’il nous propose, un morceau plein d’espoir(s). Pour Bientôt. Et faut croire qu’ils sont tous permis, le concert test de 5000 personnes à Barcelone n’a recensé aucun nouveau cas de COVID, pouvons-nous donc envisager de revivre des émotions en live prochainement ? Ca sera sans la plupart des festivals cet été, mais d’autres alternatives restent possibles, y’a qu’à voir ce que HK est capable de faire en faisant chanter et danser les foules dans les rues et les gares de France et du monde avec son titre Danser Encore.

M’sieur P.P. (Pas Philippe Prohom, même si la sortie de son nouvel album Brille est prévue d’ici l’été, j’y reviendrai) nous présente un clip chaleureux, comme il sait les faire. Dans le décor de ce qui semble être son intérieur, déjà mis en scène pour le clip des Confinis, la cage aux oiseaux est présente ainsi, que les souvenirs photographiques de sa prolifique carrière. Comparé parfois à Georges Brassens qu’il a fréquenté, Pierre Perret réussit, encore aujourd’hui à faire sourire et pleurer, avec son optimisme, ses tacles au gouvernement sur la gestion de la crise et le sourire enfantin d’un grand Monsieur, qui, à 86 ans, force le respect et respire la bienveillance. 

Accompagné comme souvent à l’orchestration par les Ogres de Barback, il s’est également entouré de l’Harmonie-fanfare de Nangis pour le final du clip, en plein air avec des instruments à vent. 

Faisant référence lui-même à certains de ses anciens morceaux tels que Les Colos (l’écolo?), ou encore Lily (Titre Prix de la Paix par la LICRA en 1978, dont la version live pour les 10 ans des Ogres est tout simplement sublime), il rêve et imagine, avec des mots simples et percutants, un futur proche, entre proches, et proches les uns des autres.

« Oui on s’en f’ra des bisous »; « Oui on s’en f’ra des concerts »; « Oui on s’en f’ra des restos »; « Oui on va s’eclater d’rire, bientôt bientôt bientôt… »

Sans oublier de mentionner certaines des incohérences évidentes que nous subissons depuis plus d’un an… « Ceux qui se rendaient coupables, d’être non indispensables, la musiqu’les fleurs les livres, toutes ces choses futiles, toutes celles dont ils auraient dû se nourrir, Au lieu d’nous rabêtir ».

Ce titre fait du bien, une touche d’espoir, d’humour, de fantaisie et d’engagement, c’est indispensable et essentiel en ce moment. 

A vous de le découvrir Bientôt… 

Article ZIKEO ci-dessous : 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Claire Obscure - Lille aux trésors cachés

Lilloise passionnée de musique, d'écriture et d'audiovisuel, actuellement en (re)construction. J'écris ici et pour ZIKEO quelques articles pour partager et transmettre les émotions ressenties lors de découvertes musicales, concerts ou écoutes d’albums. Longtemps collaboratrice polyvalente du groupe lillois GOOMH (rock/alternatif/grunge), 2020 semble pour moi être un tournant pour la suite de plusieurs projets à venir. A suivre....
Voir le profil de Claire Obscure - Lille aux trésors cachés sur le portail Overblog

Commenter cet article